Aristote & Moi (7) : le cadre, ou comment ne pas gâcher vos prises de parole